top of page
  • Photo du rédacteurTouraine Cottage

Curiosité de Touraine



En plein centre de la Touraine, dans la vallée que l'on nomme la Manse, proche de Chinon et Azay-le-Rideau, ce village médiéval a conservé tout son caractère. Ce village inscrit au Patrimoine national des monuments historiques depuis 1926, pour son église de style gothique flamboyant, ses belles demeures en pierres de tuffeau et ses ruelles étroites justifient son classement parmi « Les plus beaux villages de France ».


Son château, très abimé pendant la guerre de cent ans, fut la propriété des TURPIN de CRISSÉ durant plus de six siècles, jusqu’à la date du 1er juillet 1632. En partie reconstruit au XVe siècle, il se s'élève avec fierté, en dominant la vallée. Il est le manifeste de la grandeur passée de ce très beau village. C’est un domaine privé où l’accès est réglementé.

Vous pourrez cependant y découvrir différentes pièces de théâtre pendant la période estivale de juillet et août.


LE CHÂTEAU

Partiellement détruit au cours de la guerre de Cent Ans, il fut rebâti à la fin du XVème siècle sur les fondations d’une très ancienne forteresse. Il subsiste un donjon du XIIIème siècle avec des souterrains refuges creusés dessous. La chapelle seigneuriale date du début du XIème siècle.

Lieu très important de la guerre de Cent Ans, CRISSAY s’est déployé aux XVe et XVIe siècles et garde de cette époque des demeures incroyables et des rues anciennes dans lesquelles, on peut se perdre à diverses rêveries, dans le calme et le bien-être tourangeau.



L’ÉGLISE

L’église actuelle de Crissay fut construite en 1527 par Jacques Ier Turpin de Crissé, sur les ruines d’une ancienne chapelle qui dépendait alors de Saint Épain. Elle fut consacrée par l’archevêque de Tours, Antoine de la Barre, restaurée en 1867. La réfection de la charpente et de la voute de la nef furent achevés en 1870. L’église est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1926. Dans la sacristie se trouve L’enfeu de Catherine du Bellay.



LE BOURG

Ce village plein de charme a su garder l’authenticité de cette douceur de vie à la tourangelle.

Le bourg conserve de très beaux bâtiments des XVème et XVIème siècles qui démontrent sa grandeur passée.

Il a été fortifié en 1545, avec l'accord de François Ier, donnée à Jacques II Turpin de Crissé. Ce Jacques II luttait alors contre le banditisme lié aux bandes de mercenaires, engagés pour le temps d’une campagne, dans la guerre de Cent Ans, puis libérés, mais peu enclins de rentrer chez eux.

Le bourg fut ensuite renfermé avec quatre portes : de la Motte à l’Ouest, de Saint Epain à l’Est, Bigot au Nord et du Puits Auger au Sud. Seuls des vestiges des deux dernières sont encore visibles.



De nombreuses animations telles que des brocantes, fêtes patronales ou concerts sont organisés dans le village tous les étés. C’est l’occasion d’associer culture, histoire et promenade, de découvrir des endroits moins connus, mais tout aussi charmant, pour mieux connaître le patrimoine fabuleux de Touraine, qui renferment bien des mystères.


Visite guidée :






15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page